Tricher sans remords ni morale

Les nouvelles technologies dès le début ont été utilisées par les plus ingénieux des cancres afin de pallier à leur insuffisance.

Elle se retrouve aujourd’hui au sommet de l’éducation, à l’université.

Et c’est sans remords, sans honte que ces technologies sont utilisées, de manière souvent inappropriée mais de plus en plus souvent sans que l’on puisse vraiment confondre le coupable.

Ce qui commence à devenir gênant. C’est l’apologie de la triche et de la bêtise. Cautionnée par le fait que souvent c’est en toute impunité.

De la à devenir un tricheur patenté pour la vie, a udela de la morale et des règles….

http://blog.lefigaro.fr/education/2010/06/que-celui-qui-na-jamais.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*