Lettre ouvete à monsieur le présidnt de la république….

Monsieur le président….

Il est urgent d’agir.

Les dernières études montrent que le système monétaire international pourrait ne pas tenir jusqu’ à l’ été 2009.

Et ce ne sont pas forcément des Cassandres qui annoncent un délitement de la société occidentale telle que nous la connaissons, le retour au protectionnisme ou au féodalisme.

Mais avant cela, apparaîtront des heurts, des soulèvements, des groupes qui seront animés par leur seul intérêt. Toute les structures morales, la police qui fait le ciment de l’ humanité sont amenées à disparaître ou à devoir changer pour survivre.

Quant à l’Etat politique, il sera le premier à subir de plein fouet l’ échec de l’ économie mondiale (merci le libre échangisme… ou l’OMC…)

La peur du lendemain, la paupérisation, la misère humaine vont soumettre la société à un risque sans précédent d’ éclatement, qui se manifestera au mieux par des révoltes ou des révolutions, au pire par la fin de l’ humanité. Et le mot n’ est pas trop fort.

Vous avez un devoir, Monsieur le président; vous avez été élu pour conduire la France et les français, et, comme vous aimez à le dire, tous les français.

La solution ne passe pas par un soutien sans concession au système; ou au moins pas seulement.

La solution impose un nouveau projet de société, un new deal interne à la société française; un projet que tous les français devront accepter et concrétiser.

La route est longue avant que ce projet prenne forme et produise ces fruits; mais une partie de celui ci peut être mis en place rapidement, sans délai et avec très peu d’ intervention.

Il est temps que le Plan reprenne sa place, dans un but de prospective quinquennale, et à 10 ans.

Avez vous l’ envie de changer le monde, Monsieur le président; avez vous le désir de créer un monde nouveau ?

C’est possible, même si malheureusement certains seront abandonnés au bord de la route.

Le prix à payer sera lourd, mais si rien n’ est fait demain sera terrible….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*