Bon, ben la trêve des confiseurs, c’est terminé.

Et on voit bien que tout le sérieux sinistre de  la morosité politicarde, et du venin hautement délétère de certains élus en mal d’élections voulant (on l’espère) déjà préparer la prochaine, est reparti.

La main sur le cœur, le regard farouche (heu la j’imagine), fièrement dressé sur ses prérogatives d’élu tout puissant, le maire de la commune de Champlan dans l’Essonne aurait ainsi refusé l’enterrement d’un nourrisson d’une famille de Roms.

Si tout n’est pas encore clair dans cette histoire, le silence de l’élu est pesant.

http://lci.tf1.fr/france/societe/le-maire-d-une-commune-de-l-essonne-refuse-l-enterrement-d-un-bebe-8541609.html

 

http://www.lexpress.fr/actualite/societe/le-maire-de-chamblan-a-t-il-le-droit-de-refuser-d-enterrer-un-bebe-rom-dans-sa-commune_1637200.html

C’est, je crois, encore pire que l’indifférence quasi générale envers les gens qui dorment dans la rue, et les non propos de notre ministre de la santé qui s’inquiète fin décembre du froid pour les sdf.

C’est la douleur de parents, d’êtres humains qui est ici niée. C’est juste intolérable.$

Cette petite fille mériterait d’obtenir une médaille,un statut. Ou peut être une statue devant la mairie de Champlan pour se rappeler au bon souvenir de son maire ?

 

Je suis horrifié par ce cynisme.

 

J’espère que certaines associations vont se mobiliser. A priori, ce cher maire a déjà sévi auparavant sur d’autres sujets s’apparentant à de la xénophobie.

 

http://www.ville-champlan.fr/ma-ville/conseil-municipal-et-commissions/l-equipe-municipal/

 

Et bravo à Richard Trinquier, maire de Wissous d’avoir accepté alors qu’il n’était absolument pas concerné d’ouvrir son cimetière pour ce bébé qui n’avait rien demandé.

http://www.mairie-wissous.fr/bienvenue-a-wissous.html

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*