Fibre optique versus Hadopi ?

La préoccupation principale en France est la sauvegarde des droits d’auteur pour lesquels des groupes de pression et des sociétés ou associations très introduits oeuvrent de façon très radicale en nous amenant Hadopi par exemple.

C’est un combat de longue haleine, mais très en vogue depuis la première cassette qui permettait de copier la musique, puis le cd, et le dvd. En parallèle, la démocratisation de la photocopieuse puis du scanner ont mis à mal le pouvoir culturel éhonté des éditeurs imprimeurs de masse, seuls à même auparavant de produire à grande échelle des textes intéressants ou nécessaires, comme le Lagarde sur lesquels se sont usés tant de potaches.

Aujourd’hui la démocratisation d’internet qui permet d’envoyer ses idées par transfert numérique  à la vitesse de l’électricité se heurte à ces groupes qui ont préparé et promus Hadopi.

http://www.01net.com/editorial/519598/les-e-mails-de-la-hadopi-partiront-au-plus-tard-fin-septembre/

Pendant ce temps, la crise économique continue ses ravages.

Les bénéfices du grand emprunt sont déjà dépensés largement avant d’avoir été utilisés.

Or c’est en ce moment que nous devrions réagir et promouvoir à fond le tout numérique et surtout le haut débit.

Du minitel (fleuron français….) nous sommes entrés dans l’ère du tout communicant sans nous en apercevoir.

Si certains sont et pourraient rester irréductibles, les nouvelles générations devront s’approprier les nouvelles technologies, les nouvelles procédures et artefacts.

Des nouveautés qui risquent de rester lettre morte. Si nous ne nous y mettons pas.

Si une compréhension politique, en sus d’une volonté elle aussi politique n’est pas mise en place, notre pays va s’enfoncer dans l’archaïsme et l’arrière plan économique, intellectuel avec une croissance en régression.

Au lieu de s’interroger sur les futures utilisations des réseaux à haut débit, qui, déjà, manquent cruellement en certains endroits du territoire pour des applications novatrices mais gourmandes en flux de données, il faut absolument lancer pour de bon le plan fibre optique pour tous, réseau numérique pour tous.

Et il nous faut mailler tout le territoire, comme nous l’avons fait pour lé téléphone filaire.

C’est à ce prix que peut être la fracture sociale, le sectarisme, la poussée de courants extrêmes, la méconnaissance du bien commun pourront peut être reculer, et qu’un nouvel essor d’une nation ragaillardie, ouverte, accueillante et porteuse d’un renouveau scientifique et culturel pourra voir le jour….

Peut être….A condition que l’on s’intéresse pour de bon à cette technologie, et que l’on mise à fond sur elle.

Or : http://www.lexpress.fr/actualites/1/tres-haut-debit-la-fibre-optique-cherche-sa-voie-en-france_908779.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*