Pauvres banquiers

Pauvres banquiers obligés de payer si chers leurs traders pour essayer de sortir la tête hors de l’eau.

Pauvres banquiers qui doivent rembourser l’argent prêté par l’Etat.

Pauvres banquiers obligés d’appliquer les lois et décrets et plafonner les frais d’intervention.

Pauvres banquiers qui ne peuvent jouer que trois ou quatre jours avec l’argent de leurs clients.

Pauvres banquiers qui sous prétexte de mieux nous servir nous font acheter des services qui ne servent à rien et qui ne leur coute rien à eux.

Pauvres banquiers qui refusent de nous garantir.

Pauvres banquiers qui ont peur de prêter de l’argent.

Pauvres banquiers obligés de sanctionner les mauvais clients, les mauvais payeurs.

Et pauvres banquiers obligés de jeter leurs clients sans fric, sans avertissement et sans trompettes.

Et bien ces pauvres banquiers ont encore de beaux jours devant eux. Le gouvernement n’est vraiment pas pressé de se rendre impopulaire auprès du monde de la finance :

http://www.senat.fr/basile/visio.do?id=qSEQ09120735S&idtable=SEQ09120735S&date=dateJORep&idtable=q200202|q200244|q200242|q200277|q200329|q200377|q200483|q200608|q200627|q200678&id=qSEQ080403861&rch=qb&ct=1_2_3_4_5_6_7_8_9_10_11_12_13_14_15_16_17_18_19_20_21_22_23_24_25_26_27_28_29_30_31_32&al=true

Je propose que nous leur fassions l’aumône.

Qu’en pensez vous?

Ils sont si malheureux…

1 comment for “Pauvres banquiers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*