La fin du monde…

En cette fin du vingtième siècle la fin du monde était annoncée par un ensemble de sectes rivalisant d’annonces cataclysmiques.

La fin du monde n’eut pas lieu. Mais de nouvelles dates sont déjà annoncées très sérieusement…

Pourtant, aujourd’hui, 10 ans ont passé.

Et si nous ne sommes pas encore à la fin de notre monde, en sommes nous donc si loin?

Le climat qui s’affole, les diverses catastrophes, les accidents tragiques, le désastre économico-financier, la pauvreté, les guerres, les conflits, les attentats, la montée des intégrismes, la décadence de notre société (encore plus de mille voitures incendiées cette nuit en France), le refuge dans les réseaux sociaux, les jeux en réseau virtuels; ou tout cela nous mènera ?

Je ne peux croire que nous sommes en vue de la fin de notre monde, même si certains signes sont annonciateurs des pires catastrophes. Des civilisations ont disparues pour moins que cela.

Nous pouvons, encore, ensemble, changer la face du monde.

Des actions, en commun, peuvent contrecarrer la course inexorable du temps vers des lendemains dévastateurs. A condition de le vouloir, et de nous unir au lieux de nous affronter.

Et de prévoir de nouveaux modèles économiques, réels, et volontaires.

C’est pour cela que j’espère que 2010 sera l’année de tous les défis, une année riche en promesse tenues, en un renouveau de la société, avec une place élargie pour la communication, l’échange, et le respect des autres.

Seul, on peut peut. Unis, on est très forts.

Bonne et heureuse année 2010 à tous. Puisse mes voeux vous accompagner le long de cette année charnière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*