Politiques, groupes de pression, Europe et désillusions.

Si ce que dénonce

Christophe Beaudouin
Directeur de l’Observatoire de l’Europe

 

est vrai sur un certain fond de pension, rappelant au passage que le budget de l’Europe n’a toujours pas été validé au bout de 14 ans par la cour des comptes européennes, il y a lieu d’être dubitatifs sur la gestion et la sincérité de nos parlementaires élus. (au même titre d’ailleurs que nous pourrions discuter de l’intérêt bien compris de nos parlementaires nationaux de la chose publique pour laquelle ils sont élus).

En ces jours peu bénis de crise financière et économiques, ce genre de comportement ne passe pas; ou mal. Ce n’est pas de cette manière que l’on va réconcilier les français avec la politique, ou les français avec l’Europe.

Leurs fondateurs doivent se retourner dans leurs tombes….

Pendant ce temps la, la pauvreté augmente de manière vertigineuse en France et dans le monde….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*